Bien choisir les matières pour son bas de contention

Les bas de contention en vente sur le marché accomplissent tous la même fonction : réguler la circulation sanguine et améliorer le retour veineux. Pour le confort des utilisateurs, les fabricants proposent actuellement des produits de compression taillés dans différentes matières. Chacune d’elles a ses avantages mais également ses points faibles par rapport aux besoins de chacun.

Bas de contention

Les atouts et les inconvénients de chaque matière

Le coton est une fibre naturelle ayant plusieurs propriétés : thermorégulateur, absorbant, etc. Cette matière confortable est souvent utilisée dans la fabrication de chaussettes de contention pour homme. Ces dernières sont recommandées par les professionnels de santé aux patients ayant une peau sensible. Par ailleurs, les utilisateurs n’auront aucun mal à les enfiler. Son inconvénient est sans doute son manque d’élasticité. Le coton s’use plus vite au lavage si bien que le renouvellement du dispositif de contention pourrait avoir lieu plus rapidement, environ tous les 4 mois. Il y a aussi son côté peu esthétique qui peut s’avérer sans conséquence pour les hommes mais pas toujours pour les femmes. C’est l’élasthanne qui donne son pouvoir élastique aux mi-bas et collants de contention. Les utilisateurs apprécient cette matière pour son grand confort et sa brillance lorsqu’elle est tendue sur les jambes. Par contre, tout produit fabriqué avec cette fibre synthétique n’apprécie pas la lumière. Les voiles, qu’ils soient opaques ou transparents, sont fabriqués avec de la microfibre. Ils se distinguent des autres par leur douceur au toucher et leur côté très extensible. Les bas de contention en voile sont imperméables mais laissent la peau respirer. Très résistants, ils sont également très faciles à entretenir. Une fois en place, chaque femme pourra admirer son aspect satiné. La viscose de bambou et le fil d’Ecosse sont deux matières nobles utilisées également dans la fabrication d’un dispositif de compression. Anti allergique, la première régule la transpiration au niveau des pieds. Le fil d’Ecosse résiste fort bien à l’usure malgré un usage fréquent. Les deux se ressemblent par leur grande douceur et leur confort.

Conseils d’utilisation des bas de compression en fonction de leur matière

Lors de l’achat d’un dispositif de contention, le choix de la classe dépend de l’état de santé de chacun. Par contre, il est tout à fait possible de sélectionner un bas, un mi-bas, une chaussette ou un collant selon la matière dans laquelle l’accessoire est taillé. En été, les accessoires élastiques en voile transparent et en viscose de bambou sont particulièrement recommandés. Ces matières n’emmagasinent pas la chaleur et laissent l’air circuler librement. En hiver, les dispositifs de compression en élasthanne et en voile opaque permettront de soigner les varices et toute autre pathologie veineuse. Ces deux matières maintiennent les jambes bien au chaud lorsque la température est en baisse. Le coton est par contre polyvalent. Il s’utilise en toute saison. Pendant la saison estivale, il régule la transpiration, absorbe les sueurs et évacue les excès de chaleur vers l’extérieur. En hiver, il stocke la chaleur à l’intérieur tout en laissant la peau respirer. C’est un bon compromis pour ceux qui ne souhaitent pas changer de marque ni de matière pour leurs bas de contention durant toute l’année.